La vie de château en Bretagne : la forteresse de Largoët

 

Le Morbihan et le Sud de la Bretagne abritent de nombreux châteaux forts, tours et donjons. Si le château de Suscinio est probablement le plus connu d'entre eux, il en existe d'autres, plus secrets, mais tout aussi majestueux. Près de Vannes, la forteresse de Largoët en fait partie. Découverte !

La forteresse de Largoët

L'une des plus belles forteresses médiévales de Bretagne

La vie de château vous passionne ? Profitez de votre séjour en camping près de Vannes pour visiter le château de Largoët, l'une des plus belles forteresses médiévales de Bretagne.

Pour découvrir ce joyau du patrimoine médiéval, il faut s'écarter des sentiers battus et "se perdre" dans la forêt, sur la route qui relie Elven à Saint-Nolff. Connues sous le nom des "Tours d'Elven", les ruines monumentales du donjon et la majestueuse tour ronde de Largoët offrent un bel exemple d'architecture militaire médiévale du XIVe siècle.

Avec sa silhouette impressionnante et mystérieuse, la forteresse bretonne aurait très bien pu servir de décor à la série "Game of Thrones". D'ailleurs, le site a été utilisé pour le tournage de films historiques comme "Lancelot du Lac" de Robert Bresson (1974) et "Chouans !" de Philippe de Broca (1988).

Un des plus hauts donjons de France

La forteresse de Largoët est un exemple unique d'architecture militaire médiévale en Bretagne. Une fois passé le pont-levis, le visiteur est aussitôt transporté à l'époque des Ducs de Bretagne.

Dans l'enceinte, le donjon est la pièce maîtresse de la forteresse. Édifié au XVe siècle sur le modèle des donjons royaux, il s'agit du plus haut donjon de France, après la Tour de Crest dans la Drôme et le donjon de Vincennes, à l'est de Paris.

D'une hauteur de 45 m, la puissante construction militaire étonne par la qualité de son architecture, la richesse des parties ouvragées et l'agencement intérieur. Depuis le sommet du donjon, auquel on accède par un escalier en colimaçon (180 marches à gravir), on admire une vue imprenable sur la forêt et l'étang. N'y montez pas si vous avez le vertige et passez votre tour !

La Tour Ronde, réplique de la Tour du Connétable de Vannes

Située dans la cour, la Tour Ronde fut construite à la fin du XVe siècle. Haute de 30 m, elle s'inspire de la tour du Connétable du château ducal de Vannes.

Puissamment fortifiée, elle est agrémentée d'éléments de confort. Ainsi, les étages résidentiels sont tous pourvus de cheminées et de latrines, qui témoignent d'un grand souci de confort pour l'époque. Le sous-sol était flanqué de trois canonnières, reconverties en cachots au XVe siècle.

À LIRE AUSSI : "Visite du Château de Suscinio

Devenez les héros de la forteresse de Largoët

Durant l'été, la forteresse propose un landscape game (un escape game en extérieur), baptisé "Fortress Adventure". Ce jeu culturel grandeur nature vous invite à parcourir le château et la forêt environnante pendant près de 2 heures, avec des défis à relever et des énigmes à résoudre. Un grimoire et une carte vous sont fournis pour vous aider dans votre quête. Une aventure immersive et passionnante qui devrait séduire les amateurs d'Escape Games historiques ! Plus d'infos

Le saviez-vous ? Une légende raconte qu'un mystérieux souterrain relierait les Tours de Largoët à l'Auberge du Lion d'Or, au centre bourg d'Elven, 3 km plus loin. Pour l'heure, personne ne l'a encore découvert...

Quelques repères historiques

L'existence d'un château à Elven est attestée pour la première fois au XIe siècle. Mais la forteresse telle que nous la connaissons aujourd'hui a été bâtie entre le XIIIe et le XVe siècle.

C'est au cours du XVe siècle, alors que la Bretagne est encore indépendante de la France, que Largoët connaît ses heures de gloire. Entre 1474 et 1476, Jean IV, proche conseiller du duc de Bretagne, y retient prisonnier Henri Tudor, futur Henri VII roi d'Angleterre.

En 1490, Charles VIII fait démanteler le château. C'est Anne de Bretagne, devenue duchesse de Bretagne, qui ordonne sa restauration.

Laissé à l'abandon, le château est vendu à Nicolas Fouquet (surintendant des Finances de Louis XIV) en 1656, puis à Louis de Trémereuc, chevalier et conseiller au Parlement de Bretagne.

Dans la même famille depuis plus de trois siècles, l'édifice est classé monument historique depuis 1862. Un siècle plus tard, dans les années 1970, la forteresse bretonne fait l'objet d'importants travaux de restauration, permettant l'accueil du public.

Site officiel : www.largoet.com

Cet article vous a plu ? Partagez-le !
Publié le : 24/02/2021

< Retour au Blog