Visite de La Roche-Bernard, petite cité de caractère du Morbihan

 

Dans la famille des " Petites Cités de Caractère " du Morbihan, je demande... La Roche-Bernard ! Profitez de votre séjour en Bretagne Sud pour visiter ce petit village chargé d'histoire(s), célèbre pour son port de plaisance, son rocher légendaire et ses ruelles médiévales au charme fou.

La Roche-Bernard

Rive gauche de la Vilaine, une cité médiévale et pas banale

Pour découvrir cette petite cité de caractère bretonne, il faut se balader entre la presqu'île de Rhuys et la presqu'île de Guérande, à 25 km du Camping le Moulin de Cadillac dans le Morbihan. Le petit bourg médiéval ne mesure que 0,4 km2, ce qui en fait l'une des plus petites communes de France, mais ne vous fiez pas à la taille !

On commence notre visite sur les hauteurs de La Roche-Bernard, dans le coeur historique de la cité, où les ruelles pentues, venelles anciennes et petits passages qu'on dirait secrets, offrent une pittoresque balade dans le vieux quartier. On y découvre de nombreux trésors d'architecture. À commencer par les hôtels particuliers de style gothique et renaissance qui bordent la place du Bouffay. Place du Pilori, la maison du Canon tire son nom de la pièce d'artillerie de marine ancrée dans l'angle du pignon. On citera aussi l'auberge des Deux Magots, ainsi baptisée pour les deux sculptures de petits singes qui décorent la façade. Médiéval et pas banal ! Plus loin, une jolie maison retient également l'attention des amateurs de vieilles pierres (et de gastronomie bretonne). Il s'agit de la Crêperie de la Roche, une vieille bâtisse du XVe siècle, où l'on déguste les meilleures crêpes de la ville. Toute l'année, on y trouve aussi de jolies boutiques, galeries et ateliers d'artisans d'art : peintre, mosaïste, bijoutier, souffleur de verre, perlier, vitrailliste, potier, artisan du cuir... De quoi ramener un petit souvenir de vos vacances en camping en Morbihan !

La Roche-Bernard et son vieux port

On poursuit notre visite de La Roche-Bernard en descendant vers le vieux port. Au XVIIe siècle, La Roche-Bernard abritait un chantier naval réputé dans tout le royaume de France. On y a construit le premier vaisseau à trois ponts de la flotte royale : " La Couronne ". L'activité portuaire de La Roche-Bernard atteint son apogée à la fin du XIXe, grâce au commerce florissant du sel, du vin, de la chaux et des poteaux de mine (troncs de sapin) qui s'exportent à travers l'Europe entière. Dans les années 1970, le port perd peu à peu de son importance, notamment avec l'inauguration du barrage d'Arzal. Le port de commerce se transforme en port de plaisance avec l'essor du tourisme nautique.

Aujourd'hui, dès qu'il fait beau, touristes et plaisanciers viennent s'y régaler, prendre du bon temps en terrasse, admirer la dizaine de voiliers traditionnels en bois amarrés sur les quais. Pour découvrir l'histoire du port, il faudra pousser les portes du Château des Basses-Fosses et visiter le Musée de la Vilaine maritime.

Le saviez-vous ? L'histoire de La Roche-Bernard commence au IXe siècle lorsqu'un chef viking du nom de Bern-Hart (qui signifie " fort comme un ours ") construit son donjon sur le promontoire rocheux qui domine la Vilaine. C'est à ce fameux " rocher de Bern-Hart " que l'on doit le nom de La Roche-Bernard.

Le coup de coeur du camping

  • Monter à bord du petit train touristique qui sillonne l'arrière-port, les ruelles des vieux quartiers et le centre-ville.
  • Emprunter le pont suspendu, à 40 m au-dessus de la Vilaine, puis parcourir le Circuit des Ponts : une belle randonnée d'une rive à l'autre, avec de superbes panoramas sur la Vilaine (5 km).
  • S'offrir une croisière promenade vers le barrage d'Arzal, le plus important barrage d'estuaire d'Europe ou jouer les capitaines d'un jour en louant un bateau électrique sans permis au départ du quai Saint-Antoine.

photo@ Yannick Le Gal – CRT Bretagne

Cet article vous a plu ? Partagez-le !
Publié le : 14/09/2020

< Retour au Blog